( S-21) the Strychnine Hill - tuol sleng

Publié le par peripherique

10 heures de tortures innintérompues mais Roger ne dit un mot, d'ailleurs qui aurait voulu apprendre sa mort prochaine , c'était là seule reponse qu'il aurait pu donner aux questions posées... excédé l'interrogateur pria le bourreau un traitement d'exception, une faveur en somme. Il lui demanda simplement de pouvoir torturer Roger lui même , ce que le bourreau ne pouvait lui refuser au vu d'une dette de jeux contractée plusieurs années auparavent.  Khang khek Ieu aussi connu sous le nom terrifiant de DUCH demanda La génératrice et commença a placer minutieusement les electrode sur la poitrine encore chaude de Roger. Le bourreau aurait dû mais ce ne fut pas fait, étourderie, vengeance ? toutes les pistes sont probable. Le duch aurait du inverser la polarité de la dynamo. Quand Khang Kehk Leu posa les pinces rouillées sur le cou de Roger sur sa pomme d'adam saillante , un arc électrique foudroya l'interrogateur et le bourreau s'enfuit.... Roger Jura qu'il reviendrait fermer cet endroit mais qu'il en laisserait assez pour que les gens s'en souviennent...

Tuol Sleng : français click sur l'image / English click here

tuol-sleng-roger-watermark.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Non j suis toujours a la meme place, c est ton radar qui deconne ...
Répondre
P
etrange....
N
Il parait qu il n y a u que 7 survivants...
Répondre
P
dont 4 encore vivants, clique sur la photo ... mais que fait tu encore en australie ?
F
ha ... Roger, Roger ... quel grand homme ... ! Fou qui croit le duper.
Répondre
P
fou qui ne fait pas attention a sa glotte ...