SEX and NICOTINE - part 1

Publié le par peripherique

Bon, un petit texte... comme d'hab les corrections, remarques et autres sont les bienvenues - le texte evoluera sûrement, ne serait-ce que par l'ajout d'une bande sonore et de quelques liens hypertexte.
Nouveauté ... bein la suite sera mise en ligne uniquement s'il y a des retours, enfin s'il est lu quoi, sinon je préfère passer ma soirée à jouer a guitar hero ou matter des séries plutôt que d'écrire ces conneries.

PS : si t'as guitar hero 3 sur une console nouvelle génération, et que tu m'invite a y jouer tu es un ami...

version 0.2



Rue St Denis, Mythique rue du plaisir et de la déniaiserie parisienne. Autrefois endroit de tous les vices et de toutes les petites vertus, aujourd'hui ouvert à la diversité commerçante par la semaest et accessoirement proche de mon pied-à-terre parisien. Depuis mon installation dans le quartier il y a une dizaine d’années, les mêmes vieilles putes usées arpentent le trottoir, immuables représentantes du plus vieux métier du monde au milieu des stations vélib et des spots wi-fi du quartier numérique.  Certaines déjà essayées, d’autres ayant subit les outrages du temps ou physiquement ingrates à l’origine, bref une population qui faute de rafraîchissement régulier n’a jamais eu le temps d’induire chez moi une dépendance à la chose.


Un lundi matin, avec ma putain, sur ma mobylette  suite à la rituelle soirée vodka-Poker du dimanche soir m’opposant à Dimitri, dont l’enjeu, -toujours le même-  est d’obtenir la main de sa fille (magnifique brindille sibérienne aux yeux félins), de nouveau défait suite à ma défaite,  je me lève avec cette gueule de bois hebdomadaire désormais familière.


Encore dans le gaz, le teint bien jauni par ce début de cirrhose consécutif à ma déjà lointaine tentative d’enlever à ce sibérien bourru sa fille si rose, je m’aventure au dehors histoire de m’acheter un paquet de cigarettes qui rendrait officiel mon statut d’épave transie.


Aveuglé par les premiers rayons du soleil, je me dirige au radar, traversant comme une ombre les passages et rues piétonnes menant à l’unique tabac de la rue St Denis ou quelque chose a changé. Il flotte dans l’air frais du matin une nouvelle fragrance, plus légère, presque imperceptible, mélange de cendres, de fleurs, de chair encore rose. Rectifiant cet instant d’égarement, je continue vers mon but et toujours un peu distrait par ce doux parfum, me heurte au lourd rideau de fer d’un dealer de cigarettes fermé.


Un cri d’agonie. “ Mon dieu”

 Il tombe à genoux, plonge son visage dans ses mains. LA CAMERA ZOOM EN ARRIERE ET OBSERVE UN MOUVEMENT VERS LE HAUT jusqu’un PLAN GRAND ANGLE nous montrant ce que le sujet à vu. Un écriteau congés annuel placardé sur un rideau de fer.

Il roue de coups de poings le trottoir en pleurant et hurlant hystériquement au ciel.

« Ils l’ont fait les salaud, ils l’ont fait »

 
Je remercie intérieurement madame Monnier, professeur de 5e option art dramatique au Collège St Auriol de Meudon la Forêt et pose un regard périphérique sur la rue et ses badauds n’ayant pas remarqué ma situation.


La révélation ne se fait pas attendre, cette odeur différente, semblable à celle d’un café chaud au réveil, le matin d’une première nuit d’amour, c'est ça qui a changé. Les vieilles péripatéticiennes antiques ont été renouvelées, et tout un stock de prostituées d’élevage, certes standardisée mais bien plus bonnes sont éparpillées le pavé à chaque embrasure de porte (oui je sais, je n’aurais jamais du essayer le slip sale de Jean-Marie Bigard que j’ai remporté sur EBay).


Moi, qui désespérais de me taper une pute, après avoir arpenté cette rue de long en large sur un kilométrage qui m’aurait permis de voir la lune de plus près et pour de vrai, sans n’avoir jamais rencontré rien d’autre que des vieilles pommes flétries. Moi, dont le mirage d’une Jenna Jameson ou d’une Tabatha Cash me proposant ses services sur le simple sourire de mon porte monnaie était définitivement effacé. Moi, dont la défaite d’hier soir m’avait laissé à l’apogée de mon désir inassouvi.


Je me retrouvais au milieu de la rue entouré de toute ces putes souriantes et bien fraîches…

 (des putes, des putes oui mais des)   

 

TO BE CONTINUED .....

Publié dans TexT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

riff 30/05/2008 13:14

vas y raboule la suite !!!

peripherique 30/05/2008 18:08


oui ça c'est du riff ... je suis pas sûr que l'usurpation d'identité n'est pas un crime puni par la loi ...


sms psy 30/05/2008 13:13

c'est quoi la suite ?haha !en fait c'est pour ça que criquet est enervé, il voulait la suite ! C'est cruel ce que tu fais, quand même. Je voudrais voir la suite en film ! haha !et t'as vu ils ont sorti la batterie sur guitar hero

peripherique 30/05/2008 18:06


a coté la starac ça craint , mais bon je vais peut etre mettre une suite à ce truc ... ça fait longtemps maintenant ...


Flow 30/05/2008 11:15

Le criquet il a les nerfs ! de là à dire que Davy écrit mieux que toi, c'est suicidaire !En tout cas ce petit texte est bien tripant, t'aimes bien les gens un peu losers ? ps : j'ai une pote (la pote à ma soeur qui a pris les photos de roger à Londres) qui a guitar hero 3 sur wii et c'est PUTAIN DE BIEN

peripherique 30/05/2008 11:29


il est bien tripant , mais il est surtout ... pas ecrit ...y a juste la moitiée, la suite ça parle de ... euh bein non, ya pas de commentaire de riff alors je met pas
la suite ... Lol

moi je vise guitar hero III sur PS3


Kreyket 17/05/2008 14:45

Avec la merde qu etu écris tu te permet de critiquer l'écriture de Davy ? c'est gonflé les cons... d'ailleurs ne t'avise même pas de me dire que le contenu de mon blog est naze, je m'en fout comme de ma première couche. Comme le diraient les vieux, il faut balayer devant sa porte, en clair, avant de dire que Davy écrit mal, essaye d'écrire mieux que lui. Sur ce, je ne te salue pas.

peripherique 17/05/2008 16:25


salut kekett ... bein on ecrit mal tout les deux alors, mais ça le fait pas mieux ecrire quand même


Intolerance VS Incompréhension - Badstrip en 3 cases -

sinon vous vous touchez vraiment tous les 2 ou il te paye pour le faire ?

lit un peu plus, sort un peu plus, dort un peu plus et pense à t'hydrater.

et puis le havre et toute la haute normandie ça craint

ps... y'a un lien a cliquer dans cette réponse


Ablep 12/03/2008 17:41

Et si je met les cinq commentaires? Et qu'ils sont pertinents?Et ton bouquin c'est pour quand?

peripherique 13/03/2008 19:48

bein c'est comme tu veux ... en fait c'est un pretexte pour voir le coefficient de pénétration du peripherique et en ce moment il est nul .... et le bouquin , bein vu que dès que je le lis je fait des corrections ( et vu que c'est super subjectif ... ce sera sur un coup de tête ...